Théâtre-Contes-Scènes

2009

THÉÂTRE ET DANSE


 

Un spectacle de théâtre et de danse, mêlant textes, objets, musiques… par la compagnie Le Marché aux Grains / Théâtre à Bouxwiller.

Grain d’Orge comme l’anagramme de graine d’orge, un spectacle qui décline les figures de l’ogre et de l’ogresse, avec des jeux gourmands de langage, virelangues, comptines et bouts rimés.

Deux gros ogres, créatures omnivores et boulimiques, monstres mi-gloutons, mi-dragons, ont ingurgité pour tout déglutir à gorge que voilà, à corps perdu, une pleine ventrée de légendes délectables, de contes comestibles, d’histoires immangeables, tombés de la table de Ripaille et Bombance. Ragoût et Dégoût.

Au sol, un cercle tracé à la craie : l’espace de jeu.

Tout autour, l’entrepôt, le grenier d’une trentaine de petits sacs de toile écrue, tout gonflés de grains… des grains d’orge, qui seront semés, déversés, tour à tour poussières, chemin, pluie, étoiles…

En fond de scène, une toile bâche, vaguement blanche : un ciel, un mur, un écran pour les ombres, quelques accessoires de jeu : deux chaises d’école maternelle, une cocotte de fonte noire avec couvercle, un gros chaudron de cuivre, trois seaux de zinc, deux bâtons…

Des produits à consommer, cacahuètes, chocolat fondu, légumes frais…

La lumière des projecteurs, les plages de sons, de silences…

La respiration, les grognements des ogres, un air de danse, la musique du jardin sous la lune.

Deux interprètes, une danseuse, un comédien, conteur, clowns, jeunes vieux joueurs, papas, mamans, ogres, enfants…

 

Mise en Scène : Pierre Diependaële / Avec en jeu :Rémi Brenière, Marion Cenki / Costumes et accessoires : Françoise Dapp-Mahieu / Conception sonore : Olivier Meyer / Régie technique : Geoffrey Sorgius / Secrétariat :Sylvie Margarit et Fanny Holtzer / Administration : Louis Ziegler