Résidence

[PORTRAITS]

Installation sur la mémoire collective

Du 20 juillet au 30 septembre 2012 – Mémorial d’Alsace Moselle – Schirmeck 67

Du 14 juin au 31 août 2012 - Maison de retraite du parc – Schirmeck 67


[PORTRAITS] est une installation qui met en scène une mémoire collective, elle retrace l’histoire d’un territoire composée par la multiplicité des mémoires individuelles, celles de nos témoins.

[PORTRAITS] se présente comme un entrelacs de mémoires singulières qui entrent en résonance et créent, dans la halle du Mémorial, une mémoire collective, partagée où chacun peut alors se retrouver.  Des chants, des voix, des odeurs, toutes ces perceptions évoquées  prennent place en chacun de nous et aboutissent, au fil du temps, à ce que nous appelons « souvenirs ».

 

Les souvenirs, entendus ici, traversent le temps des années 1920 à nos jours… Ils évoquent les enfances de ces époques, l’école, la guerre, les métiers qui ont façonné les vallées de Schirmeck (Bas-Rhin) à Senones (Vosges). Chaque témoin donne aussi un message pour le futur, comme un passeur.

 

Nous sommes bien des êtres sociaux. Les souvenirs relatifs aux groupes sociaux  avec lesquels nous sommes en lien plus étroits et durables, conservent la vivacité des souvenirs présents. Comme si le phénomène de la mémoire semblait n’exister qu’au travers des relations sociales qui rassemblent et organisent les souvenirs.

La présence d’images crée une adéquation avec les paroles entendues et un mode de lecture esthétique des témoignages. Les sculptures en bois évoquent autant d’arbres témoins et roues du temps, comme les reflets d’une réalité enfouie dans les méandres de l’esprit.  Comme des âmes usées par le temps, travaillées par les mains du sculpteurs. Chacune évoque un peu de l’âme de nos témoins passeurs…

L’exposition se présente au public comme une parole donnée. Elle entre en dialogue avec chacun, elle n’est pas détentrice d’une vérité à transmettre, mais d’une pluralité de points de vue et de vie. 

VISITES AU MÉMORIAL D'ALSACE-MOSELLE - Tous les jours sauf le lundi de 10H à 18H30.

Mémorial de l'Alsace Moselle
Lieu-dit Chauffour

67130 Schirmeck
Tél : 03.88.47.45.50
Fax : 03.88.47.45.51

http://www.memorial-alsace-moselle.com


VISITES À LA MAISON DE RETRAITE DU PARC

145 r Parc
67130 SCHIRMECK

03 88 97 00 54



BZZ...

La ruche ouvrière

 

Présentations scolaires les 17 et 18 octobre à 9H30 et à 13H30 - Salle des fêtes de Senones

Présentation publique le 18 octobre à 20H30 - Salle des fêtes de Senones

Recherche, expérimentation et crétaion de la Cie Astragale

Du 28 janvier au 18 octobre

Scène2 invite Pascale Manigaud et les artistes de sa compagnie à mener leur création sur le thème des abeilles. La démarche de la compagnie est clairement ancrée dans la création contemporaine et s’inscrit dans une volonté de transmission au public. Ces deux axes orientent le projet de la résidence entre expérimentation, création artistique et rendez-vous décalés autour de la danse pour le public…

Cette démarche tente d’inventer les chemins qui relient les œuvres contemporaines au regard du spectateur.

 

Cette création a pour prétexte les abeilles :

en tant qu’insecte qui danse pour communiquer

en tant que monde organisé où les individus ont une fonction précise

en tant qu'espèce menacée par son environnement et par l'homme.

Théâtre, danse, musique s'entrelacent pour traduire des états, des situations, des événements qu'une abeille vit au cours de sa vie.

Tantôt abeilles, tantôt humains les interprètes nous transportent dans le monde de la ruche de façon   cocasse, scientifique ou poétique.

De la larve à la reine, du miel à la prairie, une succession de tableaux où les corps, les sons, deviennent étranges, intuitifs. Des corps butinant, butinés, fondant comme le miel, cherchant dans leurs mémoires d'abeille d'anciennes sensations à réveiller. Organes, organismes, organisations en mouvements perpétuels. De la naissance à la mort de l'abeille, la danse se fait sensitive ou figurative, au gré des états éprouvés, au gré de notre imaginaire.

Une oreille qui se tend.... La musique cherche à surprendre le moindre son... craquement de la cire des alvéoles par les larves naissantes, frémissement du premier envol, vrombissement de l'essaim, bruissement du vent dans les herbes et les fleurs durant la récolte du nectar et du pollen, frétillement de la butineuse, chant de la reine...

Autant de voix pour faire entendre le chant de cette communauté d'êtres minuscules, multiples, où le collectif est plus important que l'individu.

Un regard d'humains sur ces insectes pour rappeler que leur survie dépend essentiellement de nous.


Danse :  Leila Bessahli, Bruno Salvador, Antje Schur

Violoncelle, clarinette, voix : Aude Romary

Chorégraphie : Pascale Manigaud

Mise en scène : William Masson

Décors : Daniel Mestanza

Costumes : Sandra Grandvuillemin

 

Durée : 50mn

 

Production : Compagnie l'Astragale

Co-production : Scène2

Avec le soutien du Conseil Général des Vosges, du Conseil Régional de Lorraine, de la DRAC Lorraine, des villes de Senones et Moyenmoutier.

 

Ce projet est présenté dans le cadre de "Danse(s) et Sabot(s)" et de la biennale de danse en Lorraine "EXP.ÉDITION#01"