Danse

EXP.EDITION#01 est la première édition d'une biennale sur la danse en Lorraine. À l'initiative des trois scènes nationales de Lorraine, de l'Arsenal et du Ballet de LOrraine, sa création répond à un besoin ressenti par l'ensemble des acteurs de la vie chorégraphique en Lorraine : la danse contemporaine doit bénéficier d'une présence forte en Région. 


Cette manifestation propose sa première édition du 8 octobre au 29 novembre 2013. Ce projet rassemble la majorité des structures de la Région Lorraine : 35 compagnies sont invitées par 19 lieux, répartis dans 14 villes.

 

Afin d’ouvrir une plus grande porte sur la danse à leurs publics, Scène2 et le musée de la lutherie proposent le déplacement à leurs publics, autour d’une découverte de l’oeuvre de Josef Nadj : 

  • Woyzeck ou l’ébauche du vertige – Le 8 octobre à 20H30 - au CCAM de Vandoeuvre-lès-Nancy – Bus depuis Senones / covoiturage depuis Mirecourt
  • Sho-bo-gen-zo – Le 8 novembre – à la Méridienne de Lunéville – Bus depuis Senones / covoiturage depuis Mirecourt


 

Dans ce cadre, Scène2, à Senones, et le musée de la lutherie et de l'archèterie françaises, à Mirecourt, proposent des rendez-vous 

  • BZZ... La ruche ouvrière – Cie Astragale, les 17 et 18 octobre 9H30 – 13H30 – 20H30 - Salle des fêtes de Senones
  •                                                               le 15 décembre à 16H – Auditorium du Lycée JB. Vuillaume – Mirecourt
  • Danses, nos Histoires – Cie Vialuni, les 9 et 10 novembre – Salle des fêtes de Senones et Musée de la lutherie



WOYZECK OU L'ÉBAUCHE DU VERTIGE

Le 8 octobre - 20H30 - CCAM Vandoeuvre - 8€ / Trajet en bus proposé par Scène2 - Départ abbaye de Senones à 19H - Réservation obligatoire

Chorégraphie de Joseph Nadj

Parmi les créations de Josef Nadj, « Woyzeck ou l’ébauche du vertige » est la seule qui se fonde sur un texte dramatique. Cependant, il s’agit d’une œuvre en chantier, le manuscrit laissé par Büchner se compose en effet de quatre versions distinctes, quatre ébauches plus ou moins longues, complètes, suivies, détaillées et superposables. Plutôt que d’isoler une version ou d’extraire arbitrairement un récit unique et linéaire de ces fragments épars, Nadj a cultivé leur inachèvement - et le caractère répétitif qui se dégage de l’ensemble.

Il a creusé le texte, l’a morcelé plus encore, pour en faire surgir la « voix » de l’auteur et son questionnement obsédant sur la nature humaine et la marche inexorable du destin. Il a, par ailleurs, mis en relation la mort précoce de Büchner et la folie qui l’habitait à la fin de sa vie avec deux éléments clés du drame : le crime passionnel que commet le personnage de Woyzeck, et les pressions insoutenables qui s’exercent sur lui - un processus de déshumanisation qui le conduit à la folie, au meurtre.

« Woyzeck ou l’ébauche du vertige » est une pièce crue, triviale, organique, une pièce écorchée vive où règne pourtant un climat burlesque : enfermés dans un espace exigu, des êtres difformes à la limite de l’apparence humaine, s’y livrent à des jeux cruels sur une petite musique de fête.

 

Ce spectacle est programmé par le CCAM de Vandoeuvre-lès-Nancy dans le cadre de EXP.EDITION#01



BZZ...

La ruche ouvrière

Première étape de création

Présentations scolaires les 17 et 18 octobre à 9H30 et à 13H30 - Salle des fêtes de Senones

Présentation publique le 18 octobre à 20H30 - Salle des fêtes de Senones

Depuis le début de l'année 2013, la compagnie Astragale s'est installée entre l'abbaye de Senones et l'abbaye de Moyenmoutier pour un projet sur le thème des abeilles! 

 

Cette création a pour prétexte les abeilles :

en tant qu’insecte qui danse pour communiquer

en tant que monde organisé où les individus ont une fonction précise

en tant qu'espèce menacée par son environnement et par l'homme.

Théâtre, danse, musique s'entrelacent pour traduire des états, des situations, des événements qu'une abeille vit au cours de sa vie.

Tantôt abeilles, tantôt humains les interprètes nous transportent dans le monde de la ruche de façon   cocasse, scientifique ou poétique.

De la larve à la reine, du miel à la prairie, une succession de tableaux où les corps, les sons, deviennent étranges, intuitifs. Des corps butinant, butinés, fondant comme le miel, cherchant dans leurs mémoires d'abeille d'anciennes sensations à réveiller. Organes, organismes, organisations en mouvements perpétuels. De la naissance à la mort de l'abeille, la danse se fait sensitive ou figurative, au gré des états éprouvés, au gré de notre imaginaire.

Une oreille qui se tend.... La musique cherche à surprendre le moindre son... craquement de la cire des alvéoles par les larves naissantes, frémissement du premier envol, vrombissement de l'essaim, bruissement du vent dans les herbes et les fleurs durant la récolte du nectar et du pollen, frétillement de la butineuse, chant de la reine...

Autant de voix pour faire entendre le chant de cette communauté d'êtres minuscules, multiples, où le collectif est plus important que l'individu.

Un regard d'humains sur ces insectes pour rappeler que leur survie dépend essentiellement de nous.


Danse :  Leila Bessahli, Bruno Salvador, Antje Schur

Violoncelle, clarinette, voix : Aude Romary

Chorégraphie : Pascale Manigaud

Mise en scène : William Masson

Décors : Daniel Mestanza

Costumes : Sandra Grandvuillemin

 

Durée : 50mn

 

Production : Compagnie l'Astragale

Co-production : Scène2

Avec le soutien du Conseil Général des Vosges, du Conseil Régional de Lorraine, de la DRAC Lorraine, des villes de Senones et Moyenmoutier.

 

Ce projet est présenté dans le cadre de "Danse(s) et Sabot(s)" et de la biennale de danse en Lorraine "EXP.ÉDITION#01"



SHO-BO-GEN-ZO

Le 8 novembre - 20H30 - La méridienne à Lunéville - 10€ - trajet en bus proposé par Scène2

Pour cette création, Josef Nadj s’est penché sur la vie et les écrits de Dôgen, fondateur au XIIIe siècle de l’école Sôtô du Zen, en particulier sur la conception tout à fait singulière qu’avait celui-ci du temps et de la présence.

Quatuor pour deux danseurs chorégraphes et pour deux musiciens improvisateurs, « Sho-bo-gen-zo » s’ouvre sur l’apparition d’un samouraï en armure et d’un onnagata curieusement interprété par une femme - autrement dit, sur l’image presque excessive d’un Japon d’autrefois.

C’est d’un Japon rêvé qu’il s’agit ici, un ailleurs, un lointain, dont l’extrême étrangeté va être précisément le moyen de revenir à notre présent, ici et maintenant.

Josef Nadj reste inclassable. Ici, encore, la danse, le théâtre nô, la marionnette de bunraku, la musique improvisée, se rejoignent pour construire un édifice rituel. Une délicate cérémonie du temps qui nous incite, nous aussi, à cheminer désormais.

Ce spectacle est présenté dans le cadre de la biennale de danse en Lorraine "EXP.ÉDITION#01"



La companie Vialuni présente le 9 novembre

ATTENTION CHANGEMENT D'HORAIRE,15h à la salle des fêtes de Senones



chorégraphie Michèle Ettori, Claude Sorin / interprétation Michèle Ettori, Déborah Lombardo, Juan Manuel Vicente / scénographie Hugues F.J. Rolland / lumière Hubert Japelle / musique live Yves Groellmund / costumes Cécile Eliche / images vidéo Fabien Delisle

 

Un voyage didactique et ludique dans l’histoire de la danse… en dansant ! Les trois danseurs entraînent le public à la découverte de cet art foisonnant, riche, pratiqué par le plus grand nombre ! En balayant les différents styles, dans le monde : danses Renaissance, classique, néo-classique, jazz, moderne, contemporain, hip-hop, danses sociales… La danse dans sa relation aux autres arts, musique, arts plastiques…. De la pavane dansée en cortège à la cour aux défilés insolents du théâtre dansé de Pina Bausch, d’une évocation de Marie Taglioni dans la Sylphide au disco des boîtes de nuit, la danse surgit, emporte. Le spectacle se laisse toucher par ce qui se joue dans les corps.

Ce spectacle est présenté dans le cadre de la biennale de danse en Lorraine "EXP.ÉDITION#01" et de la coopération avec le musée de la lutherie de Mirecourt : « Danse(s) et Sabot(s) »  - www.danses-et-sabots.fr

 


Week-end danse / printemps

10 et 11 mai 2014

 

Ce week-end s’articule autour de plusieurs propositions de la danse. Son écoute, d’abord, celle des chorégraphes qui ont fait la danse des dernières décennies et nous en parlent. Claude Sorin est un guide pour mieux faire entrer l’auditeur dans le studio de danse, dans une proximité que seul le son permet. Avec les « voix de la danse », réalisées avec l’INA, elle présente trois studios d’écoute et une performance dansée.

Pour vivre la danse aujourd’hui et en famille, la compagnie Degadezo, invite le public à bord de son spectacle « Romane, hors les murs ». Inspiré des tableaux de la peintre Romane Holderried Kaesdorf, cette compagnie inclassable embarque le public dans sa danse.

 

Romane, hors les murs par la compagnie Degadezo 



Les rendez-vous du week-end

Samedi 10 mai

11h à 20h — Romane Holderried Kaesdorf (cf. Romane, hors les murs par la cie Degadezo) - Exposition - Escalier d'honneur (Entrée Libre)

14h à 18h — atelier de création chorégraphique - Salle de danse abbaye de Senones  (10€)

16h — A l'écoute de la danse - Salon d’écoute 1 - Palais abbatial (Entrée Libre)

18h15 — A l'écoute de la danse - Salon d’écoute 2 - Palais abbatial (Entree Libre)

20h30 — Les voix de la danse - Performance - Salle des fêtes de Senones (5/10€)

 

Dimanche 11 mai

11h à 16h — Romane Holderried Kaesdorf (cf. Romane, hors les murs par la cie Degadezo) - Exposition - Escalier d'honneur (Entrée Libre)

11h — A l'écoute de la danse - Salon d’écoute 2 (Entrée Libre)

15h — Romane, hors les murs - Représentation de danse -  (5/10€)

 

 

SALON D'ECOUTE ||

A travers les sons, les bruits, les mots prononcés, la danse ouvre la voix. Comment les chorégraphes transmettent-ils leurs pensées d’un art que l’on ne peut voir ? Pour mieux faire entrer dan sle studio de danse, dans une proximité que seul le son permet, plusieurs montages d’archives sont proposés pour une écoute collective accompagnée par Claude Sorin.

Un salon d’écoute est un espace composé de fauteuils et se termine par un échange avec le public.

A l’écoute de la danse/

Ce programme, de découverte alterne entretiens, récits de chorégraphes reconnus, illustrés d’extraits de cours de danse et de spectacles. Depuis 1940, les chorégraphes définissent leurs techniques de danse, leurs relations à la musique, aux rythmes, aux autres arts…

Avec les voix de Janine Charrat, Serge Lifar, Martha Graham, Maurice Béjart, Dominique et Françoise Dupuy, Dominique Bagouet, Maguy Marin, Merce Cunningham, Lucinda Childs, Anne Teresa de Keersmaeker, Pina Bausch.



VOIX-Là | PERFORMANCE DANSEE ||

une performance dansée et parlée de 25 minutes sur scène par Claude Sorin. Instants dansés et dits de danseurs sur leur travail, visible et invisible, passé et présent, croyance et récit se découvrent, là, au présent d’un corps, d’un geste, d’une danse. Paroles dites, paroles entendues, paroles dansées.

Claude Sorin est artiste et chorégraphe depuis 1987, ses expériences professionnelles nourrissent ses réflexions théoriques sur le travail de la danse et des danseurs. Depuis 2003, elle mène une recherche sur la parole des danseurs dans les archives radiophoniques.




ROMANE HORS LES MURS || 

Pour vivre la danse en famille, la compagnie Degadezo, invite le public à bord de son spectacle Romane, hors les murs. Inspirée par les tableaux de la peintre Romane Holderried Kaesdorf, cette compagnie inclassable embarque le public dans son voyage…

Il commence par une page blanche sur laquelle tous les possibles peuvent jaillir dans une grande proximité. Avec quelques points qui roulet, des traits qui jaillissent en pagaille, des mots qui surgissent de la brume, les deux femmes nous embarquent dan sun monde poétique par la seule force de leurs corps, de leurs mots et de leurs coups de crayons.


Ce week-end dédié à la danse est réalisé dans le cadre de « Danse(s) et Sabot(s) » partagé entre Senones et Mirecourt. www.danses-et-sabots.fr




Le Bal perdu

Le 18 mai 2014 de 14H à 18H - au jardin de l'Abbaye de Senones (retranchement à l'Atelier en cas de mauvais temps)

Entrée libre pendant l’après-midi, tout au long de la foire aux petits crus

 

Le "Bal" est "une réunion où l'on danse". On peut danser seul, à deux ou en groupe. Lors de ce BAL PERDU, laissez-vous guider par l'équipe de l'Astragale et les capitaines de bal qui l'accompagnent, dansent pour le public et lui apprennent des danses qui seront ensuite reprisent tous ensemble, accompagnées en musique par le trio guitare-accordéon-violoncelle de l'après-midi...

Ce bal d'aujourd'hui fait écho aux bals d'hier en musique, la danse y est accessible pour tous!

 

Si vous voulez être "capitaines de bal" et accompagner les danseurs de l'Astragale pour guider le public, un rendez-vous est donné, le dimanche matin de 10H30 à 12H30, dans l'ancienne bibliothèque de l'abbaye de Senones, pour que les capitaines apprennent les danses...

 

Ce moment est convivial, au cours du bal, il est possible de faire une pause, de grignoter quelque chose, de partager un gâteau ou un verre que chacun pourra apporter pour le partager avec les autres.

 

Ce projet est réalisé dans le cadre de « Danse(s) et Sabot(s) » partagé entre Senones et Mirecourt. www.danses-et-sabots.fr